Comment choisir son tricycle pour adulte ?

Ce n’est pas toujours évident de dénicher le tricycle qui convient à ses attentes face aux multiples choix. Comment choisir selon la taille ? D’où provient l’équipement ? Quel type de tricycle adopter ? Bref, on doit répondre à diverses questions pour ne pas se tromper.

Choisir selon sa taille et son poids

Quand on a pour projet de s’offrir un tricycle pour adulte tout terrain, on doit dans un premier temps savoir que le choix doit se reposer sur sa taille et son poids. C’est le même principe lorsqu’on veut acheter une paire de chaussures. Cela aura un impact considérable sur l’utilisation. En optant pour le bon article, on se sent bien à l’aise et on évite les éventuelles douleurs causées par une mauvaise posture. Par exemple, un tricycle doté de roues de 24 pouces est idéal pour une personne qui mesure plus de 165 cm. Si on respecte cette indication, les manoeuvres seront plus aisées et on profitera d’une efficacité considérable avec un pédalage plus fluide. Le confort sera également présent, ce qui est nécessaire pour les longs trajets. Donc, même si on est attiré par un modèle en particulier, mais qu’il est trop petit, il vaut mieux ne pas se laisser tenter. Ce serait comme emprunter le vélo d’un enfant. On sera gêné par le guidon lorsqu’on se tournera. Et ce sera toujours le cas même si on montera au maximum la selle. La conduite sera inconfortable pour au final engendrer des douleurs articulaires et on sera contraint d’utiliser moins son tricycle. Un tricycle détenant des roues de 20 pouces est conseillé pour si on mesure entre 130 à 165 cm. Il octroiera un réel plaisir à la conduite en étant léger, maniable, compact et surtout adapté à la taille de l’utilisateur. Pour ce qui est du poids, la majorité des tricycles peuvent supporter jusqu’à 90 kg. On ne doit pas dépasser cette limite pour ne pas endommager le cadre.

Vérifier sa provenance

Pour se procurer un tricycle pour adulte, on doit également se renseigner sur le lieu de fabrication. Il faut vérifier si la marque est un importateur ou un fabricant. Pour les modèles importés, ils sont moins chers et leur qualité est instable. Quant à l’équipement, il est, dans la majorité des cas, basique. En effet, en étant fabriqués en grande série et à un coût relativement faible, ils ne peuvent pas répondre à tous les besoins des utilisateurs. Il est aussi difficile de trouver des pièces de rechange, ce qui ne facilite pas du tout leur entretien. Il en est de même pour les réparations qui sont complexes. Quant aux tricycles conçus par la marque, les avantages sont nettement plus intéressants. Leur fabrication est généralement plus artisanale. Ils ont été créés afin de satisfaire tous les besoins des utilisateurs et donc avec une qualité incomparable. Aussi, on peut très bien dénicher des pièces détachées auprès du fabricant. Les avantages procurés par les conditions de garantie sont également considérables. Puisque le fabricant maîtrise tout ce qui concerne les tricycles, il parvient sans problème à réaliser un diagnostic en cas de souci. Ce qui n’est pas du tout possible lorsqu’on acquiert des tricycles importés.

Faire un choix entre un tricycle électrique et un tricycle non électrique

Si on est à la recherche d’un tricycle à prix abordable, un modèle non électrique est à privilégier. Il ne sera donc pas muni d’une assistance électrique constituée d’un système électronique, un moteur et une batterie. Ce genre de modèle est idéal pour les personnes qui sont encore en bonne condition physique. Il convient également aux utilisateurs qui ne parcourt pas de longues distances. On note qu’un tricycle non électrique requiert beaucoup d’effort. Avec un poids variant entre 25 et 30 kilos, il ne peut pas être comparé à un simple vélo homme. On doit supporter une charge un peu plus importante et une montée ne sera pas du tout aisée. En revanche, si on souhaite simplifier le pédalage, un tricycle avec assistance électrique est à adopter. On peut d’ailleurs activer l’assistance selon ses envies et son état. On peut même commander un modèle qui dispose d’un écran LCD permettant de consulter tous les paramètres. Selon les envies de l’utilisateur, il peut définir le niveau d’assistance. Pour une utilisation sur le long terme, il est conseillé d’acheter un tricycle à assistance électrique. Les modèles sans assistances sont uniquement préférables pour les courtes distances.

Sélectionner le type d’assistance

On dispose de deux versions de tricycle à assistance électrique :

– Tricycle à assistance manuelle : afin de bénéficier de l’assistance, on doit utiliser une poignée d’accélérateur. Elle sert à changer la vitesse comme on le ferait avec une moto. Il faut qu’on dose tout le temps la vitesse et surtout faire attention aux virages. Si on ne veut pas pédaler, alors ce type d’assistance est à choisir. Le seul hic, c’est qu’on ne peut pas utiliser son vélo à trois roues pour se dépenser un peu. Il est intéressant de prendre note que ce type d’assistance n’est pas réglementaire. On l’associe aux cyclomoteurs. Ce qui signifie donc qu’on ne peut pas profiter de la prime accordée par l’État.

– Tricycle à assistance au pédalage : ce type de tricycle est doté d’un mécanisme automatique qui facilite le pédalage. Si on arrête de pédaler, le moteur s’arrête également. L’utilisation est donc simplifiée puisque tout est automatique. On choisit le niveau de puissance depuis l’écran de contrôle. Le principe de l’assistance est de pouvoir pédaler pour des trajets plus longs sans avoir à fournir trop d’efforts. Un autre avantage qu’on peut ajouter à cela est qu’on peut déclencher ou désactiver l’assistance à volonté. Tout ce qu’on a à effectuer est d’appuyer sur un bouton. Par exemple, on ne l’utilise que lorsqu’on est fatigué.

Les divers équipements

Trouver le bon tricycle pour adulte fait pour soi, c’est aussi s’assurer que le modèle sélectionné détient les équipements qu’il faut pour plus de confort et de facilité d’usage. Par exemple, selon l’utilisation, on doit vérifier l’autonomie de la batterie du tricycle à assistance. Si on prévoit de s’en servir dans une région vallonnée, il est vivement recommandé de se procurer un modèle qui possède un frein à disque. Pour optimiser le confort, l’idéal est que le vélo à trois roues dispose d’une suspension. On privilégie également un modèle équipé d’un écran LCD lisible, pour une assistance électrique au pédalage. Ce sont les quelques critères à tenir en compte pour être certain qu’on ne s’est pas trompé de choix. Pour plus d’informations, on peut toujours se renseigner sur de nombreux sites spécialisés. Sinon, on peut aussi faire appel à un spécialiste pour fournir des conseils selon ses réels besoins.