Dans le milieu du sport, qu’il soit professionnel ou amateur, les compléments alimentaires ont de plus en plus la cote. Leurs vertus sont plus ou moins connues. Pourtant, cela n’empêche pas quelques débordements donnant, malheureusement, lieu à des conséquences fâcheuses. Pour faire en sorte que cela n’arrive pas, il est préférable de suivre les 3 règles de base liées à la consommation des compléments alimentaires.

Toujours se référer à la posologie !

Avant de consommer les compléments alimentaires, quels qu’ils soient, il faut savoir que la prise excessive n’engendre pas une augmentation rapide de la masse musculaire. Cela n’aura, au contraire, que des effets néfastes pour la santé.

La seule et unique méthode à adopter est celle qui est prescrite, soit :

  • Par un professionnel ;
  • Par les recommandations qui accompagnent les compléments alimentaires.

Cette règle vaut aussi bien pour ceux vendus en vrac, en ampoule, en spray, en flacon, que pour ceux distribués en tube ou en capsule. Pour s’initier, il est préférable de répartir la dose journalière en plusieurs prises.

En règle générale, la quantité de complément à prendre dépendra de l’objectif à atteindre. Mais même dans ce cas, la prise excessive est à éviter.

Éviter toute association non prescrite !

Il est vrai que chaque complément alimentaire a des effets et des vertus spécifiques. Les associer n’est pourtant pas une bonne idée si l’on n’a pas l’avis d’un praticien ou d’un expert.

D’ailleurs, on peut consommer les compléments alimentaires déjà associés en toute sécurité. C’est le cas des mélanges multivitaminés.

Pour les compositions à faire soi-même, il est nécessaire de faire attention à :

  • Ne pas mélanger les éléments incompatibles. Les risques d’interactions sont souvent mentionnés sur les boîtes ou contenants. Ce qui est à lire en priorité pour une autoprescription ;
  • Respecter la dose journalière ;
  • Ne pas prendre des compléments alimentaires superflus.

Dans la meilleure des situations, les combinaisons annuleront les effets. Et dans le pire des scénarios, elles causeront des gênes et des maladies.

Ne pas généraliser le mode de prise !

Consommer les compléments alimentaires de manière avertie et responsable, c’est savoir faire la différence entre tous les produits existants.

Une fois qu’une association est permise et qu’elle ne présente aucun risque, il ne faut surtout pas croire que tous les compléments alimentaires se prennent de la même manière : toujours observer rigoureusement les directives ; qu’elles proviennent d’un coach, d’un thérapeute, du pharmacien ou du fabricant.